AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE FEDERALE DU NIGÉRIA

KINSHASA, EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Menu

Nigeria Coat of arms

L'économie du Nigéria

La corporation pétrolière nationale du Nigeria (NNPC) The Nigerian National Petroleum Corporation

Le Nigeria est mieux connu comme producteur de pétrole. Mais le pays est un géant dans plusieurs autres aspects. Le Nigéria est un pays à revenu moyen, une économie mixte et un marché émergent qui jouit aussi d'une forte croissance dans les domaines de la finance, de la fourniture des services, des communications, de la technologie et du divertissement. Le Nigéria est 21ème dans le classement mondial de PIB (en terme nominal: 30e en 2013 avant la réactualisation, 40e en 2005, 52e en 2000), et est la plus grande économie en Afrique (basé sur les chiffres réactualisés et annoncés en avril 2014). Le pays est également sur la bonne voie de devenir l'une des 20 plus grandes économies du monde d'ici 2020. Son secteur manufacturier ré-émergent est le troisième plus grand sur le continent, et produit une grande partie des biens et services de la région Afrique de l'Ouest. Le Nigéria est actuellement confronté à une croissance rapide de son PIB, grâce à des contributeurs tels que les télécommunications, la banque, et son industrie cinématographique. Le pays a donc enregistré une progression de 89% sur son PIB, ce qui en fait la plus grande économie de l'Afrique.

Le statut de grand exportateur du Nigeria a suscité beaucoup d'analyses, pourtant le pays ne produit qu'environ 2,7% de la production mondiale (l'Arabie Saoudite: 12,9%, la Russie: 12,7%, les USA: 8,6%). Bien que le secteur pétrolier représente une part importante de l'économie nigériane, il ne constitue qu'une petite partie de la dynamique économie diversifiée du pays.

Agriculture

En matière de production agricole, le Nigéria est classé sixième au rang mondial et premier en Afrique. Pourtant, le secteur représente plus de 26,8% du PIB du pays et représente les deux tiers de l'emploi. Avec 19 millions de têtes de bétail, le Nigéria est le plus grand producteur de bétail en Afrique. Le Nigéria ne figure plus parmi les grands exportateurs de cacao, d'arachides (cacahuètes), de caoutchouc et d'huile de palme. La production de cacao, qui se fait la plupart du temps à partir de variétés excédentaires et de cacaoyers obsolètes, a néanmoins augmenté, passant d'environ 180 000 tonnes par an à 350 000 tonnes.

Les produits agricoles sont le manioc (tapioca), le maïs, le cacao, le mil, l'huile de palme, les arachides, le riz, le caoutchouc, le sorgho et l'igname. En 2003, les produits d'élevage comprenaient les œufs, le lait, la viande bovine, la volaille et le porc, respectivement. Dans la même année, la capture totale de pêche était de 505.8 tonnes. L'extraction du bois rond totalisait un peu moins de 70 millions de mètres cubes, tandis que la production de bois scié était estimé à 2 millions de mètres cubes.

Le pétrole

Une raffinerie de pétrole au Nigéria Oil Refinaries in Nigeria

En raison du boom pétrolier des années 1970, le Nigéria a négligé les secteurs agricoles et de l'industrie légère en faveur d'une dépendance malsaine sur le pétrole brut. En 2000, les exportations de pétrole et de gaz ont contribué à plus de 98% aux recettes d'exportation et à environ 83% des revenus du gouvernement fédéral. Les réserves prouvées de pétrole du Nigéria sont estimées à 35 milliards de barils (5,6 × 109 m3); les réserves de gaz naturel, quant à elles, sont de plus de 100 milliards de pieds cubes (2800 km3). Le Nigéria est un membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Les types de pétrole brut exportés par le Nigéria sont le pétrole léger 'Bonny', le brut Forcados, le brut Qua Ibo et le brut Brass River.

Le Royaume Uni est le plus grand partenaire commercial du Nigéria, suivi par les États-Unis. La balance commerciale favorise massivement le Nigéria, grâce à ses exportations de pétrole

Les transferts de fonds vers l'étranger

En dehors des pétrodollars, la deuxième plus grande source de recettes en devises pour le Nigéria est les fonds envoyés par les Nigérians vivant à l'étranger. En 2014, 17,5 millions de Nigérians vivaient à l'étranger. Le Royaume Uni et les Etats-Unis comptaient plus de 2 millions de Nigérians chacun. Selon l'Organisation internationale pour les migrations, le Nigéria a connu une augmentation spectaculaire des envois de fonds effectués par des Nigérians vivant à l'étranger, passant de 2,3 milliards de dollars américains en 2004 à 17,9 milliards en 2007, représentant 6,7% du PIB.

L'exploitation minière

L'exploitation minière au Nigéria ne représente que 0,3 % de son PIB, en raison de l'influence de ses vastes ressources pétrolières. Le Nigéria importe donc les minerais que le pays pouvait produire localement, notamment le sel et les minerais. Les droits à la propriété des ressources minérales sont détenus par le gouvernement nigérian, qui accorde aux organisations les licences d'exploitation leur permettant d'explorer, d'exploiter et de vendre les ressources minérales. La réglementation en matière d'exploitation minière est gérée par le ministère du Développement des minéraux solides, qui supervise la gestion de toutes les ressources minérales.